Le musée du Génie, 2009 Angers

Date
 21 mai 2013
Commentaires
4 commentaires
Share

Dans la guerre, construire, renforcer, détruire participe du sort des armes. L’arme du Génie est née de cet impératif.

Bien plus que cela les formes construites destinées à la guerre ont modelé le paysage. Des talus, aux châteaux et villes fortifiées, l’impact du fait militaire est considérable sur notre environnement visuel.

Chateau fort

Aujourd’hui l’Arme voit ses missions évoluer. Il s’agit de défendre bien entendu, mais de sauver, déminer, préserver la vie. Rappelons que les sapeurs pompiers sont de l’Arme.

Ce musée relate l’histoire du fait guerrier, de l’époque gallo romaine  à la naissance  de l’Arme du Génie, puis de son évolution jusqu’à ses missions les plus récentes.

Le projet résulte d’une collaboration d’une exceptionnelle qualité entre la Maîtrise d’ouvrage et le muséographe. En effet un dialogue de haute tenue a présidé la mise au point des contenus. Il faut ici saluer les Haut gradés de l’Arme qui sans nostalgie, avec un souci de concision ont donné du sens à ce musée pour qu’il devienne intelligible pour tous.

Le musée à été découpé en deux parties principales.

AXO Parcours

Axonométrie des parcours

 

Un parcours chronologique.

Les présentations y sont simples, associant événements historiques, progrès techniques et incidence sur les moyens mis en œuvre dans la bataille.

genie_39_45

Le parcours chronologique, période de la Deuxième Guerre Mondiale
Illustration de Maîté Gobelet

Un parcours thématique.

Les spécialités de l’Arme du Génie sont développées pour en comprendre les relations de causes à effets.

Le musée disposant d’une copie du XIXème siècle du plan relief de Landrecies, ville fortifiée par Vauban, un spectacle audio visuel projeté directement sur le plan relief permet de saisir les préceptes mis en œuvre pour un nombre considérable de villes françaises constitutives du « Pré Carré » cher à louis XIV.

Landrecie

Le plan relief de Landrecies
Réalisation Olivier Clérot, animation graphique et production Mazedia

Regardez le film d’Olivier Clérôt :

Le musée est inauguré en 2009

http://www.musee-du-genie-angers.fr/accueil.html

Germinal Rebull

4 commentaires

  1. Negrel |

    Génial !!!!!

    • Germinal Rebull |

      Votre mot est fort.
      Je ne sais pas exactement aujourd’hui ce qui est, à part « l’Arme du Génie », génial .mais je peux vous écrire que si ce musée fonctionne plutôt bien c’est vraiment grâce à l’écoute attentive et réciproque entre nous et les tenants de ce métier. Je salue ici tout particulièrement le Général Mouly qui a passé des heures à nous informer et nous raconter sa passion. Il doit bien en rester un peu à Angers.

  2. Messier |

    J’ai vécu à Landrecies de l’age de 6 ans à 21 ans notamment dans la caserne Biron pour ensuite n’y revenir qu’une fois par an.
    Cette caserne Biron existait en 1723 à l’époque de ce plan relief et il subsiste un bout de rempart au pied de cette caserne.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce que j’ignorais encore il y a peu de temps sur ma ville de jeunesse. A savoir qu’elle était fortifiée dans son ensemble.
    Bravo.

    • rebull |

      Merci à vous. En fait nous n’avions que ce plan relief d’utilisable. Tous les autres étant sous haute protection muséographique. C’est une bonne copie du XIXème siècle. La surprise pour nous était qu’en effet nous avions un magnifique exemple des principes de Vauban mais que presque tout sur place avait été détruit. Un objet « abstrait » en quelque sorte. Votre commentaire dément cette perception et c’est tant mieux.

Laissez un commentaire...

Un instant...

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.